ag2016

ASSOCIÀTION LES AMIS DE FREDERIC BENRATH

80 bd Garibaldi, 75015-Paris

Proces-verbal

 Âssemblee Générale 2016

Paris, le 2 octobre 2016

L'Assemblée  générale s'est tenue  cette année chez Elisabeth  et François Maillot-Bouvier,  que

nous remercions vivement de nous accueillir  à nouveau chez eux. Comme d'habitude, elle  a

été suivie d'un buffet qui a permis de poursuiwe  les échanges engagés au cours  de la réunion.

58 mernbres de l'Association étatefi présents ou représentés sur les membres que compG

l'Association à ce jour. Le quorum était donc atteint.

Le Président remercie chaleureusement Elisabeth et François. Il salue la  présence de Louise

Hallet, conservatrice du Musée  de Cherbourg, qui organise  une exposition fiî2017  consacrée

aux æuwes  sur papier de FB et qui  nous présentera son projet. Il  salue également la  présence

de Christian Briend, conseryateur au Musée National d'4tr Moderne du Centre Pompidou et

membre  de l'Association, qui  nous parlera d'un ptojet qu'il pilote.

I Rapport moral

Le Président commence par  présenter le rapport moral  que tous  les membres  de l'Association

ont recevoir,  en commentant brièvement  les principales  tâches que le Bureau  a entreprises

ou poursuivies depuis la demière Assemblée générale (le  I I octobre 2015) et en soulignant

 les perspectives qui  nous attendent.

tt rappètte qo" i'"st la gh' Assemblée Générale. L'année prochaine ce sera la 10h" et

l'anniversaire  de la mort  de Frédéric.

Monographie

La monographie pour laquelle l'Association a travaillé depuis plusieurs  années a désormais

vu le jour. Signé par Fierre Wat  et comprenant diverses  annexes dues à Jean Lissarrague, qui

en fut également le maître de l'æuvre, à Régine Lissarrague et à Marie-Françoise Quignard,

 ce magnifique ouvrage  est paru aux éditions Hazan  sous le titre de Frédéric Benrath.ïl étn

tiré à  1500 exemplaires  et est vendu  au prix  de 60  euros. Les  mernbres de l'Association ont pu

y souscrire au prix  de 45  euros.

Si  cette monographie a éïe portée et financée  en partie par l'Associatioq sa  grande qualité lui

perrret d'oublier en quelque mrte ses parmts pour viwe ffi prqpre vie. Nous pouvons en  être

fiers  et penser raisonnablement qu'elle contribuera  de manière significative à  ce que l'ami qui

nous unit soit mieux reconnu et puisse occuper la place qui lui revient  dans la peinture de la

 seconde moitié du )O(ème  siecle.

Expositions

11 est rappelé qu'une exposition belle  et représentative  a etl lieu  au Musée

 de Grenoble, durant l'été2}15,  accompagnée d'un  beau catalogue.

Une expositian d'(Euwes choisies a aussi été organisée par la Galerie

 Paris, du  16 au 30 aYîilz0rc.

 de La Tronshe  près

Li*nelle Courbet, ëL

 

Plusieurs expositions ont été  organisées à l'occasion  de la sortie  de la monographie :

A Paris : A la Galerie GuttHein Fine Art (ex Or du Temps), dirigee par  Sébastien

Petiborç du I septembre aa22 octobre. Outre le vernissage,y était organisée le 1"

octobre la signature par Pierre Wat  de Ia monographie qu'il consacré à FB.

A la Galerie OlivierNouvellet, du 1*  au I octobre.

A Lyon : A la Galerie Le Lutriru du I octobre au l8 novembre.

A la Galerie Michel Descourt, du22 octobre au  19 novembre. Une conférence

 de Pierre \I/at y était  également prévue le22 octobre.

A l'occasion de  ces deux expositions, le Musée  des Beaux-Arts de Lyon avait

accroché les tuois tableaux qu'il possHe de FB, dont l'æuwe de 1958 qui été

restaurée pm Natacha Akin durant l'année 2}l5-2t16  dans le  cadre de sa forrnation de

conservatrice à l'Institut national du Patimoine @.IP) et dont elle nous avait parlé lors

 de l'AG d'octobre  2A15.

A Paris, est également prévue une présentation par Pierre Wat de la monographie qu'il  a

consacrée à FB  à la Librairie Tschann le  18 novembre à l9h 30. Pierre 'ltry'at

sera accompagné

à  cette occasion  de Jean Lissarrague  et Christopher Lucken afin d'animer la discussion.

Deux expositions sont prévues en 2017 impliquant l'æuwe de FB. L'une au Musée de

Cherbourg,  à partir du  15 décembre,  sera consacrée ar»( ærlvrss sur papiet. L'autre, organisé

par le Musée National d'Art Moderne à la Martinique, corirportera [e tableau de FB  possédé

par ce  musée.

Parole est alors dormée à Louise Hallet et à Christian Briand, commissaires de ces deux

expositions, afin  de nous présenter leurs projets :

Exposition du Musér de Cherbourg  (préseatée par la conservatrice Louise Hallet)

Louise Haltet corrrmence par se présenter. Elle est directrice des Musées municipaux  de

Cherbourg dont le musee Thomas Henri qui date de 1830. Ce  musee expose 400 æuwes des

XVème au XD(ème. It fut fermé d.e 2A12 àz}rc pour travatx. Le bâtiment est actuellement

modemisé. Cet été fut organisé une exposition Felix Buhot. Il y a environ 5000 visiteurs par

an.

Pourquoi a-t-elle souhaité organiser  rme exposition  consacrée à Benrath ?

Parce que c'est le premier  musée à avoir organisé  une rétrospctive Benrath enl974 ;

Parce que  ce musée a tme collection importante d'æuwes  sur papier jùsqu'au )O(ème

siècle;

Parce que ce  musée comporte un cabinet d'art graphique.

Quels  sont les objectifs particuliers  de cette exposition ?

Apporûer un regard nouveau  sur l'æuwe  de FB  avec entre autrres :

- Répondre àf importance  accordée par FB à la gravure ; - Répondre à l'importance  accordée par FB  au Liwe,  et en particulier le liwe d'artiste.

- Enfin, l'æuwe sur papier étant  parallètre à l'æuvre peinte, la conservatice  souhaite

methe  en valeur  cette spécificite. Une première sélection d'æuvres été faite.

 Dates et principes  adoptés :

- Dates  : du  16 decembre 2017 av  11 mars 2018,  car peadant  les mois d'hiver il y une

vraie demande; le vernissage, auquel tous sont bien sûr conviés, aura donc lieu le

vendredi 15  décembre.

- I1 s'agira d'une exposition rétrospective) ar,ec  une presentation chronologique ; - Une centaine d'æuwes dewaient pouvoir être  presentées (l'espace disponible est  de

270  rn2 avec des cloisons mobiles) ;

- Une place particulière  sera waisemblablement consacrée à la serie des  « Jardins du

vide  » et aux acryliques  sur carton ; - Parmi les liwes déjà retenus se trouvent en particulier les Fragments opocalyptiques

 de Karoline van Gunderrode etles lllusions  de I'Espoir  de Turner ; - Un  catalogae estprévu;

- Une  large programrnation culturelle  accompagnera l'exposition.

A noter que la conservatrice recherche notamment des æuvres de la série  « Les violets

d'Egypte >> de 1968/69 et des acryliques sur carton. Avis est donc lancé aux heureux

propriétaires.

Les 40 ans du Musée National d'Àrt Modeme au Centre Pompidou (par Christian Briend,

conservateur).

Christian Briend ûolrs rappelle  que le Centre Pompidou  et le  Musée National d'Art Moderne

qui s'y trouve Ëteront l'an prochain Q017) leurs 40 ans. Proposition a été faite à 50

Etablissements d'organiser une eqrosition  à partir  des collections du Musée. Christian Briend

a pris en charge celle qui aura lieu à la Martinique à la Fondation Clément et qui couwira

l'abstraction de 1945 à 1965 (en réference à Michel Tapié). Christian Briend note que le

regard sur cette période a évolué grâce notamment à Eric de Chassey et Pierre \Mat. La

collection du Musée National d'Art Moderne a également évolué sur cette période. Il y eu

beaucoup de dations dont celle  de Mathieu.

L'exposition cofllmence  en Janüer ÀAfi ü  aura probablement une autre vie en France ou  en

Europe.

Principe de cette exposition à la Martinique :

- Non chronologique

- Accrochage par thèmes :

. La forme (Wols, MathieU Bryen...) ' .Le  signe (Bissière, Schneider, Mathieu...)

. Le  Paysagisme (Bemath, Zao Wouki, Bazaine...)

. Le construit @ebré, Manessier....)

. L' imaginatre : terre, sol (Dubuffet, Laubiès. ...)

. La grille  (Geer Van Velde. . ..)

. La calligraplne (Hantai, Degottex,...)

. Yéhémences, gestualité @uvillier. ..)

. Appel du monochrome @ellegarde....)

Cette exposition  se fonde en particulier  sue les principaux critiques de cette époque, Michel

Tapié, Michel Ragon, Charles Estienne et surtout Julien Alvard. Le Musee National d'Art

Moderne  conserve une partie du fond Alvard @mmanuel Gérard  possedant l'aute partie,  que

détenait son père, et ce serait bien que tout soit regroupe). C. Briend rappelle notamment

l'exposition intitulée « Antagonismes  » qu'Alvard avait  organisée en  1960.

Perspectives de I'Association

Après  ces deux présentations *ès  intéressantes, Christopher reprend la parole, non  sans avoir

remercié au préalable Louise Hallet et Christian Briend pour leur contribution à notre AG. Il

invite désormais les membres à réfléchir au futur de l'Association, maintenant que la

 monographi e a été publiée. Il  évoque la possibilité de participer à l'emichissement des  musées

et lance la discussion en donnant la parole à l'assemblée. Plusieurs propositions sont alors

 émises. Les voici :

Antoine Houssin propose l'organisation d'un concours d'artistes (s'inspirant éventuellement

 de l'æuwe  de Frédéric)  et de donner un prix Be,nrath.

Régis Déroudille pense qu'il faudrait revoir le texte de Wikipedia et d'en faire une version

anglaise. Il  pense aussi à l'organisation de déplacements Cherbourg par exemple) et à la

création d'un Musée Benrath.

Pierre Audouin  pense à  une exposition faite à partir des tableaux possédés par  les npmbres  de

l'association; ce sont des tableaux qui, pour la plupart, n'ont pas été vus et qu'il serait

 intéressant de découwir. La diffrculté  serait de trouver un lieu  et d'assurer intendance.

Alice Baxter propose un colloque sur Benrath ou une journée d'études sur Benrath et  son

entourage (Alvard, Vuarnet).  Cette journée d'étude, perse Christian Briend, pourrait peut-être

 intéresser I'INHA  et Pierre Wat.

Gérard Gillol-Chêne rappelle  que Frédéric était  très proche  de Tal Coat et qu'il avait realisé le

catalogue de l'exposition de Tal Coat à Eweux. Il y avut un lien réel entre eux et aussi  une

proximité avec d'autres peintres. L'idée d'une exposition de Frédéric avec d'autres peintres

 serait à  creuser.

Une amie d'Alice, qui est venrle l'accompagner à l'AG, prolongeant l'idée émise par Pierre

Audouiq parle d'un nouveau et tès beau lieu à Versailles  aménagé dans l'Hôpital Richaud.

Elle se propose de voir l'adjotnt à la culture de Versailles pour une exposition éventuelle,

d'autant plus  que Frédéric fut  enseignant à l'Ecole d'Architecture  de Versailles.

Christian Bryen souligne tout f intérêt d'un catalogue raisonné qui peut maintenant  se faire

informatiquement. Pour la façon  de procéder, il conseille  de consulter le site d'Hartung

I)ivers

Christopher annonce noulreau don de Jutius Baltazar: deux encres de Laubiès et deux

liwes  accompagnés d'une  encre originale du même artiste.

Les membres présents souhaitent qu'on communique la parution des articles critiques sur le

livre à tous  les membres  de l'association.

Alice Baxter parle de la future publication d'extraits de sa correspondance enfe elle  et

Benrath. Pmution prévue frn 2017.

Le Rapport moral  est accepté à I'unanimité par  Ies membres présents et représentés

Rapport linancier

Parole est  donnée àDominique Audouin, trésorière  de l'Association.

Dominique fait remarquer  que les cotisatioas  sont très  stables : 7 5 en 2015 et 7 6 en 2017  . Il y

a donc  une grande fidélité des  membres.

Cette année, les dépenses ont été plus importantes à cause de la monographie et  des.

nombreuses manifestations organisées. Mais la situaüon actuelle, tous frais payés, est de

+4.400€,.

Le Rapport financier  est aecepté  à I'unanimité par  les membres présents et représentés.


 

Christopher Lucken,  Présider$.


 

Coordonnées Association

L'Association des Amis de Frédéric Benrath est le maitre d'oeuvre de ce site. Elle s'attache à la défense et à la promotion de l'oeuvre de Frédéric Benrath.

 

Pour en savoir plus
Cliquez ici

 

Pour lui adresser un message
Cliquez ici

"les pensées énigmatiques"
1955